Sur les revues Publié le

Feuilles d’automne : A Partir de n° 2, Papier Machine n° 10 « Loupe », Demain les flammes n° 4

C’est de Paris que je vous écris. Reconfinés pour les semaines qui viennent. Les attentes de décisions, le confinement ont provoqué des procrastinations. Les trottoirs se parent des couleurs de saison et, regardez ces couvertures, comme elles semblent de circonstance : elles sont pourtant parues ce printemps, cet été, gardées, relues, envisagées (mais sans masque).  … Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Encre[s] n° 5 : plaisir tabou vertu.

Il y a beaucoup de parfums dans la revue Encre[s]. Cette jeune revue (2017) concoctée depuis Bayonne par Claude Billès, artiste plasticien, et Laurent Platero, créateurs de l’Association Encres, réunit une bande d’illustrateurs et d’auteurs de textes courts. Deux directeurs mais les participant.e.s sont de tous sexes. Pas confondus. Quoique… Son grand format laisse les… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Panthère première n° 5 : échos d’avant (le confinement)

Panthère première est une formidable revue militante, féministe, politique, en colère mais pas enragée. Cette cinquième livraison est imprimée en février, je vous écris du futur antérieur, le dernier jour du mois de mars, au début de la troisième semaine de confinement en France. La revue se pare d’une couverture-œuvre, à chaque fois d’une artiste… Lire »

Vie des revues Publié le

Ce n’est pas un chiffre rond : Vacarme 89

Ceci n’est pas à proprement parler un compte rendu. C’est un regret, un cri, un grand sourire, des remerciements. Ceci s’écrit au troisième jour du confinement qui frappe la France, dans cette épidémie qui touche et affecte le monde entier, et sur laquelle la revue dont je veux parler aurait tant à dire. Et ce… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Sigila n° 44 : Mais comment fait-elle ?

L’étonnement reste vif (et partagé par son animatrice) : comment Sigila fait-elle pour prolonger sa proposition d’une revue transdisciplinaire – franco-portugaise – sur le secret – semestrielle – et thématique ? Nous en sommes au numéro 44 et l’intérêt, le plaisir, la beauté sont toujours au rendez-vous. Avec de plus une sorte de mise en… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

À partir de : êtes vous bien sûr ?

Parlons d’exceptions. Lorsqu’elles s’annoncent à nous, à Ent’revues nous inscrivons derechef une nouvelle revue dans l’annuaire en ligne, à condition qu’elle soit parue, sous une forme papier ou électronique, qu’elle soit parvenue à une forme d’existence publique. Nous avons connu des projets très aboutis qui échouent près du port (La Revue des revues* elle-même relate… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Larevue* 2019

*des arts du langage, et quelques autres    Pour son numéro 2019, Larevue* accueille dans ses pages grand format seize auteurs pour quinze contributions.   C’est une revue lourde mais fine, de 184 pages tout de même, au papier lisse et très blanc, à l’encre très noire, des lettres qui pèsent.   Son format inhabituel… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Spasme n° 3 : Les yeux grand fermés

D’abord il aura fallu entendre parler d’elle, l’apercevoir lors d’une apparition (elle ne court pas les librairies). Il faut s’y attendre, fréquenter ses amis, être dans ses réseaux. Alors peut-être la rencontrerez-vous. Mais elle ne se livrera pas, pas si facilement. Elle se protège, si fragile sous des transparences artificielles. Passez cette barrière, il faudra… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

La moitié du fourbi n° 9 : « Vite » et ce n’est pas la précipitation

Ce n’est pas de la précipitation, car concevoir une revue, c’est s’extraire du temps moderne et accéléré, soumis à la dictature de l’actualité. C’est d’ailleurs le sujet d’Hélène Gaudy, dans « En cours 6 décembre 2018-7 janvier 2019 », évoquant Philippe Lançon, Boucheron et Riboulet, sur le besoin d’être et témoigner face l’événement, mais sans oublier la… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Bouclard n° 1 : Embarquez !

Le titre peut déconcerter, vu du mauvais côté, de fermeture, de désinence négative. Mais l’on nous apprend qu’il s’agit d’une librairie, en argot. Cela tombe bien : l’illustration de couverture nous montre des livres, dont s’échappent des fumées… méphitiques, inquiétantes ? Ou sont-ce des nuages échappés du paysage en abime ? L’on nous promet de bibeloter, on nous… Lire »