Au fil des livraisons Publié le

Larevue* 2019

*des arts du langage, et quelques autres    Pour son numéro 2019, Larevue* accueille dans ses pages grand format seize auteurs pour quinze contributions.   C’est une revue lourde mais fine, de 184 pages tout de même, au papier lisse et très blanc, à l’encre très noire, des lettres qui pèsent.   Son format inhabituel… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Spasme n° 3 : Les yeux grand fermés

D’abord il aura fallu entendre parler d’elle, l’apercevoir lors d’une apparition (elle ne court pas les librairies). Il faut s’y attendre, fréquenter ses amis, être dans ses réseaux. Alors peut-être la rencontrerez-vous. Mais elle ne se livrera pas, pas si facilement. Elle se protège, si fragile sous des transparences artificielles. Passez cette barrière, il faudra… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

La moitié du fourbi n° 9 : « Vite » et ce n’est pas la précipitation

Ce n’est pas de la précipitation, car concevoir une revue, c’est s’extraire du temps moderne et accéléré, soumis à la dictature de l’actualité. C’est d’ailleurs le sujet d’Hélène Gaudy, dans « En cours 6 décembre 2018-7 janvier 2019 », évoquant Philippe Lançon, Boucheron et Riboulet, sur le besoin d’être et témoigner face l’événement, mais sans oublier la… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Bouclard n° 1 : Embarquez !

Le titre peut déconcerter, vu du mauvais côté, de fermeture, de désinence négative. Mais l’on nous apprend qu’il s’agit d’une librairie, en argot. Cela tombe bien : l’illustration de couverture nous montre des livres, dont s’échappent des fumées… méphitiques, inquiétantes ? Ou sont-ce des nuages échappés du paysage en abime ? L’on nous promet de bibeloter, on nous… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Aden n° 16 : « De Cayenne au Quai des brumes »

Elle aurait pu se parer du « pourpre des assises ou l’écarlate des lames » (p. 9) mais non, ce serait trop simple. Cette nouvelle livraison de Aden. Paul Nizan et les années 30 se couvre d’un vert éteint tendant vers le glauque des bas-fonds, pour ce seizième numéro au titre voyageur : « De Cayenne au Quai des… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Périples et périls, deux revues de poésie

Les hasards suscitent des rencontres improbables sur les étagères d’Ent’revues. L’on pourrait les opposer pour la forme : l’une resserre sous une couverture à l’illustration riche (et ce sont les mêmes qui se prolongent du recto au verso, de la danse des morts à la tache de sang) des pages d’une belle sobriété, intercalées de… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

K.O.S.H.K.O.N.O.N.G. n° 12, été 2017

En ce jour de rentrée des classes en France, voici un premier devoir (une manière de liste, mais pas de fournitures) et un cours d’histoire. Vous les retrouverez accompagnés de poèmes de Stéphane Korvin, Claude Royet-Journoud, d’un dessin de François Barbâtre et du souvenir d’une conversation avec Robert Grenier, par Martin Richet. C’est ce dernier… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Schnaps! : à la vôtre.

Schnaps! cela sonne bien. Comme un coup de fouet. Une onomatopée. Un borborygme ? Mais non, pas un borborygme. Mais alors, qu’est ce que c’est ? Un livre ? Cela y ressemble, petit, certes (11 x16,5 cm), 88 pages, un dos carré, du papier gris, une belle illustration de couverture. Mais il y a plusieurs… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Sensibilités 2, mars 2017 : « Les sens de la maison »

C’est d’abord une couleur qui nous accueille, un bleu plus soutenu que le « ciel », moins strident que le « turquoise » et que l’on retrouve plus ou moins discrètement selon l’emploi, seule couleur qui colorera des vignettes dessinées, constituera le fond de pages de titres, soulignera ailleurs les sections ou appellera les notes. L’illustration de couverture, lavis… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Des œuvres au noir : La Moitié du fourbi n° 5

« noir, et ce n’est pas la nuit. »  La revue part des œuvres et les prolonge, moins par la critique que par la création, la réflexion. Le poète tutélaire est Guillevic qui donne ce magnifique sous-titre, et que 7 auteurs font fleurir en début de revue. On le recroisera plus loin. Le thème qui… Lire »