Bizarre (1953-1968)

par Emmanuel Dreux
2013, in La Revue des revues n° 49

Bizarre est une revue dont le programme et l’histoire répondent exactement à son titre : l’un et l’autre s’écartent en effet du « goût » et des « usages reçus » (Littré). Pour les seconds, voici une revue qui, en quinze ans, naquit deux fois de suite, et donna le jour, entre 1953 et 1968, à 2+47 numéros forts différents. Fondée par Michel Laclos, elle fut publiée d’abord par Éric Losfeld, puis à partir de 1955 par Jean-Jacques Pauvert. Entre surréalisme et pataphysique, alternant les numéros spéciaux et les assemblages hétéroclites, Bizarre cultiva le goût de l’absurde, de l’humour noir, de l’érudition teintée d’impertinence. La plupart des grands dessinateurs actuels y trouvèrent un accueil privilégié, lieu rare pour une liberté totale.

Bizarre was a periodical the programme and history of which exactly matched its title: indeed, the first diverged from “common taste” and the second from “accepted use” (Littré). Here is a review that, in a span of fifteen years, was born twice and gave birth to 2+47 very different issues between 1953 and 1968. Founded by Michel Laclos, it was edited first by Éric Losfeld, and, from 1955 onwards, by Jean-Jacques Pauvert. Between Surrealism and Pataphysics, alternating special issues and heteroclite assemblages, Bizarre cultivated the taste for the absurd, dark humour, and erudition tainted with impertinence. Most well-known illustrators of today were welcome in its pages where they were granted a rare and total liberty.

(La Revue des revues no 49, 2013, p. 2-17)

Partager cet article :