« Revues

Le verbier

La question n’est plus : que faire ? Mais : que nous est-il permis d’espérer en faisant encore de la littérature ou de la philosophie ? Cet espoir n’est pas une attente. C’est une pratique. Il s’agit pour nous de pratiquer l’écriture, dans ses différentes formes, et dans sa transdisciplinarité. D’ouvrir donc un espace pour rendre possible un autre à-venir. Le site du verbier a pour vocation d’aménager celui-ci.

Il ne s’agit toutefois pas pour nous de reprendre le vieux rêve du salut par la littérature. Ce fut celui de tous les Romantismes d’hier et d’aujourd’hui. Il ne s’agit donc pas de transformer le monde par elle. Mais de l’accepter dans ce qu’il a d’immonde. La littérature n’est certes pas la vie, mais il y a une vie par la littérature. Leverbier a pour vocation de rendre, littéralement, habitable ce monde-ci.

Notre tâche est donc de traduire. Traduire signifie d’abord : hériter d’une tradition, au-delà ou en deçà de toute académisme. Par là, le verbier voudrait montrer en quoi les penseurs morts sont plus vivants que les vivants. L’intempestivité de la pensée est donc notre leitmotiv. Traduire signifie encore : traduire nos différentes disciplines (théâtre, poésie, littérature et philosophie) à partir de la culture. Celle-ci est une relation sociale fondée sur le langage. La traduire, c’est donc traduire le malaise de notre culture, qui fait que la mort risque de prendre le pas sur la vie. Le travail de la culture est donc de traduction. Il consiste à transmettre la vie, par le biais des morts. Enfin, traduire a pour sens : se traduire. Traduire, par l’écriture, la mort qui nous guette pour aviver la vie de l’esprit. Le verbier a donc pour projet d’être un passeur.

Le nom « Le verbier » a pour but de restituer l’herbier de notre enfance, où les multiples styles de fleurs et de feuilles participaient, cependant, d’une même collection. Le verbier a pour ambition de donner à feuilleter les différents styles pris dans ce feuilletage, qu’ils soient poétiques, philosophiques ou littéraires. Nous recherchons ce que l’on possède déjà, quelque part enfoui dans l’amas obscur de nos dialogues et de la lecture. Nous n’attendons rien. Nous appelons et nous sommes appelés par la profondeur de cet appel.

Nous accueillons votre réflexion, vous qui résonnez profondément à ces aspirations, et donnons espace à vos textes dont la forme, la dimension ou le mode d’écriture ne permet pas la publication dans des revues scientifiques standards. Nous vous ouvrons notre scène.

revueleverbier@gmail.com


Coordonnées de cette revue :


Téléphone : 06 74 35 64 69
URL : https://www.leverbier.fr/


Méta :

Année de création : 2015
Thème(s) : , , , , ,
Type :


Partager cet article :


Vous avez des informations / corrections a propos de cette revue ? De l'actualité ? De l'iconographie ? Faites-nous en part. Merci !