« Au fil des livraisons

Chemins pour un à-venir : la revue ITER

La pensée de Jacques Derrida compte parmi les plus vives et actives d’aujourd’hui. Que ce soit pour la question de l’archive, de la démocratie, de l’hospitalité, du pardon ou de la peine de mort, elle nourrit la réflexion contemporaine. Tandis qu’en Normandie de nombreux chercheurs viennent à l’IMEC pour consulter ses archives et qu’à Princeton différents programmes de recherche sont en cours, à Paris, le « Groupe Lire-Travailler, Derrida » vient de lancer une revue en ligne : ITER. Chaque numéro proposera « un thème élaboré à partir d’une notion, d’une problématique ou d’un questionnement déjà engagés par Derrida ou inspirés par son travail. »

La première livraison s’intéresse à la question de « L’à-venir de la religion » et propose de riches contributions signées Arafat Sadallah, Thomas Clément Mercier, Serge Margel et Marta Hernandez Alonso. On lira aussi avec le plus vif intérêt le texte de Jean-Luc Nancy intitulé « Religion sans passé ni avenir ». Dans un entretien, Jean-Claude Monod revient sur la question de la sécularisation tandis qu’Élise Lamy-Rested étudie la « tradition des Lumières » au regard de Foi et savoir de Jacques Derrida.

Ce numéro propose aussi la traduction inédite, par les soins de Thomas Clément Mercier, d’un entretien de Jacques Derrida avec Richard Kearney. Intitulé « Terreur et religion. Pour une politique à venir », le dialogue s’est tenu à New York le 16 octobre 2001 ; il s’inscrivait donc dans le contexte de l’immédiat « après-11 septembre » et questionnait le rapport entre violence, politique et religion.

François Bordes

La revue ITER :

http://lire-travailler-derrida.org/revue/n1-la-venir-de-la-religion/

Les archives Jacques Derrida à l’IMEC/ abbaye d’Ardenne :

https://www.imec-archives.com/fonds/derrida-jacques/

Deconstructing Derrida à Princeton :

https://www.princeton.edu/news/2018/06/18/deconstructing-derrida

 


Partager cet article :