Guide des revues

Ce bref livret contient un certain nombre d’informations pratiques assorties de quelques réflexions et enrichies de ressources pour la création et la commercialisation d’une revue.

Il ne prétend aucunement répondre à l’ensemble des questions, ni envisager la totalité des situations possibles. Des aspects très spécifiques d’un point de vue juridique (le plagiat par exemple), comptable, ou purement technique (développement d’un site…) n’y sont pas abordés : ils réclament un examen propre à chaque situation. Il n’existe ni mode d’emploi unique, ni réponse universelle.

Dans ce qui suit, il n’est nulle part question du contenu des revues qui relève de l’entière liberté – et responsabilité – de leurs créateurs. À peine est-il fait allusion, ici et là, aux formes qu’elles choisissent de revêtir : il est heureux qu’elles soient multiples, non-calibrées, parfois inattendues. C’est un autre aspect de leur inaltérable liberté mais il est salubre de mesurer le contexte dans lequel elles s’exercent.

Cliquez sur le titre de chacune des sections pour en consulter le contenu et en télécharger le pdf.

SOMMAIRE

(Cliquez sur le titre d’une section pour la lire)

Le statut juridique

La structure juridique la plus simple et la plus communément utilisée pour créer une revue est l’association… Lire la suite.

Les premières formalités

Le choix du titre

C’est la première étape importante de la création d’une revue. Il faut y apporter une attention et un soin particulier…

Obtenir un ISSN

L’ISSN est un code international normalisé qui permet d’identifier une publication en série…

Le Dépôt légal

Obligatoire en France, il consiste en l’envoi à la BNF d’un exemplaire de votre publication…

L’ISBN et son code barre pour la commercialisation

Il n’y a aucune obligation d’arborer un ISBN (International Standard Book Number) sur la couverture de sa revue mais pour sa commercialisation en librairie, c’est un élément important. Lire la suite.

Le régime fiscal

Comme les livres, les revues bénéficient d’un taux de TVA réduit à 5,5 %. Lire la suite.

Le choix de l’imprimeur

Par les temps difficiles que nous traversons les imprimeurs se livrent à une vive concurrence… Lire la suite.

Prix de revient et prix de vente

Comment déterminer son prix de vente ? Lire la suite.

Quel tirage ?

Il doit se situer entre deux écueils. Lire la suite.

Commercialiser sa revue

Le système du dépôt

Par défaut de diffuseur et de distributeur, beaucoup de revues utilisent le système du dépôt-vente  chez le libraire.

Diffusion et distribution

Dans le chaine de commercialisation, ce sont les deux pièces maîtresses dans la relation avec le libraire… Lire la suite.

Les contrats d’auteur

Trop de revues sous prétexte que le plus souvent elles ne rémunèrent pas leurs auteurs se dispensent de leur signer un contrat de publication. Lire la suite.

Les sources de financements

Aucun financeur n’a vocation à devenir votre éditeur : son rôle est de vous soutenir dans votre travail de création et d’édition. Lire la suite.

Demandes de subvention

Selon les institutions, les documents à remplir sont plus ou moins complexes. Mais tous permettront de mesurer la crédibilité de votre demande et le dynamisme de votre projet. Lire la suite.

Faire connaître sa revue

Le référencement

Vital, le référencement permet de faire connaître votre revues et e élargir la diffusion et la notoriété. 

Les services de presse

Il est bien fini le temps des annonces régulières des parutions de revues dans les journaux ou magazines.

Internet, développement d’un réseau et portails

Désormais toutes les revues disposent d’un site internet plus ou moins élaboré…

Les actions de promotion

Essentielles, elles peuvent prendre différentes formes…

Les échanges publicitaires

Étendre son réseau, participer d’une communauté, être reconnu… Lire la suite.

Bibliothèques et librairies

Ne dissimulons pas les choses, il est très difficile pour une revue désormais de pénétrer dans une bibliothèque/médiathèque. Lire la suite.

En conclusion

On aura compris au fil de ces développements que s’il est finalement aisé de créer une revue (peu de contraintes, des engagements financiers mesurés), il est plus compliqué de la faire durer dans un monde qui ne l’attend pas, dans un contexte commercial peu favorable…Outre les problèmes internes à tout groupe qui peuvent survenir, il faut que le désir soit plus fort que les difficultés rencontrées, que son pouvoir de conviction soit plus ferme que les obstacles ou l’indifférence, bien sûr. Il importe enfin, c’est l’objet de cette plaquette, d’intégrer quelques règles de « bonne gestion » – quitte à s’en affranchir – afin qu’à sa fragilité première la revue n’ajoute pas la méconnaissance.

« Il est horrible que tant de revues disparaissent. Les livres trompent : la littérature y semble un événement bien accompli une fois pour toutes. Mais dans les revues on la voit qui se forme et s’invente, entre mille dangers. La revue seule est vraie. » Jean Paulhan

« Les petites revues sont les pollinisateurs de l’art : les mouvements littéraires et peut-être la littérature elle-même n’existeraient pas sans elle » Cyril Connolly

« Hommage dérive de homme comme le rêve dérive des revues… je crois. » Mathieu Bénézet

Carnet de liens