Au fil des livraisons

Tenou’a : Tout un programme !

  Agite les pensées juives, est-il mentionné en sous-titre de Tenou’a. On pourrait ajouter : mais pas seulement. De fait, voilà un numéro, Rêve d’école, qui devrait être raconté, et lu, au-delà de toutes les communautés, par toutes les communautés : éducatives, parentales, estudiantines, politiques, philosophiques, etc. Pourquoi ? Parce qu’il traite de l’école et de ses à-côtés,

Publié le

Au fil des livraisons

Analyses spectrales

  À quoi reconnaît-on un fantôme ? À ce qu’on le voit (alors qu’il n’est pas là) ; à ce qu’il est là (alors qu’on ne le voit pas) À ce qu’il apparaît pour aussitôt disparaître, capte la lumière alors qu’il se trouve tapi dans l’ombre. Bref, à ce qu’il joue les présents absents, ou, ce

Publié le

Au fil des livraisons

Mettray : Comme un écrin

  Mettray n’est pas une revue, c’est un écrin de revue, de choses vues, peu vues, revues (bis repetita placent !), voire corrigées… Voyez plutôt le médaillon qui orne le cou de son dernier numéro, la photo d’un tag sur un mur de Paris, signée Didier Morin : c’est Jean-Pierre Léaud qui parle aux oreilles des voyants :

Publié le

Au fil des livraisons

La moitié du fourbi : haine de la haine

  La haine est un plat qui ne se mange pas. Il est indigeste, lourd, peu subtil, comme un sujet poisseux et plein d’arêtes. On ne goûte pas la haine, elle vous dégoûte. On n’aime pas la haine, on la hait. Ne serait-ce pas ce que disent en substance, et en chœur, les auteurs du

Publié le

Au fil des livraisons

Pluriel d’images

    RADIAL n° 2, L’image sans qualités : Il faudrait sans doute mettre le mot image au pluriel, comme le fameux romans de Perec (La Vie mode d’emploi), histoire de faire mieux entendre ce qu’il a d’inextinguiblement inépuisable ! En attendant, on peut toujours se reporter au s de qualités…   L’emprunt à Musil est d’ailleurs tout

Publié le

Au fil des livraisons

Expérimentations splendides, comme son nom l’indique

Il y a les revues attendues, parution au long cours, titre et contenu de concert, et puis il y a les autres, qui surgissent comme oiseau de feu dans le paysage de papier, prennent de suite leur envol, la malle pleine d’images et d’émoi, la ligne de conduite qui ressemble à une ligne de fuite,

Publié le