Catherine Millet et Jacques Henric dans les bureaux d'artpress : photographie de Virginie Restain pour La Rder

Au fil des livraisons

Vous trouverez ici, sans hiérarchie aucune, la description de numéros de revues qui nous sont parvenus, sans distinction de champ, de thématique … dans l’ordre chronologique inverse.

Au fil des livraisons Publié le

Le cas des n-K : Nunatak et Nawak

Il y a quelques années, l’apparition en salve de nouvelles revues avait inspiré à votre serviteur une chronique pour la Revue des revues no 50, “Le cas des K”, et qui commentait les revues Klaatu, Kahel, Aka et Patchwork. Une même inspiration, une initiale commune et cette décidément belle consonne en finale sont à l’œuvre… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Artichaut n° 1

Quel drôle de titre que celui-ci. Filant la métaphore, à l’instar de Effeuillage (revue de critique des média), l’on pourrait s’attendre à du feuilletage de textes très courts, poésie ou autres, de page en page : eh bien non. Pas seulement. Il faut considérer ce premier numéro comme un bourgeon, une envie collective de fonder… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Combinatoire : Les Cahiers de Tinbad, n°3

Et de trois pour Les Cahiers de Tinbad, qui montrent une nouvelle fois une réelle densité. D’une allure qui, curieusement, n’est pas sans évoquer L’Infini (le rouge du titre, le blanc cassé de la couverture et jusqu’aux dimensions de la publication), cette revue continue de faire fond sur une conception créative de l’expérience critique. Dans… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

VOTEZ FOURIER !

Cahiers Charles Fourier, numéro 27-2016 : « Dans l’orbe du surréalisme. Charles Fourier redécouvert » 1. Avec Simone Debout-Oleszkiewicz Stendhal ne s’est pas trompé en qualifiant Charles Fourier (1772-1838) de « rêveur sublime » ; ne signifiait-il pas de cette façon que ces vastes constructions minutieuses et prévoyantes étaient le fruit d’une imagination faisant éclater le cadre trop étroit… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Cahiers Benjamin Péret n°5, septembre 2016

La très sobre couverture des Cahiers Benjamin Péret n’annonce en rien l’abondance qu’offre cette revue. J’utilise à dessein « revue », car le mot dit bien la richesse d’une telle publication, la qualité de son « montage ». Sous une discrétion apparente qui mérite amplement d’être dépassée par ce qu’on appelle curiosité, ces cahiers, richement illustrés, invitent à redécouvrir… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Rehauts n°38

Comme le temps passe vite : Rehauts, la revue d’Hélène Durdilly, fêtera bientôt ses 20 ans. Ce sera en 2018. D’ici là, feuilletons la 38e livraison de cette revue, d’une élégante sobriété toujours, à la croisée de l’art (le titre même, rappelons-le, renvoie à la pratique du dessin) et de la littérature. Il y a de… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Architecture & Poésie

Architecture & Poésie n’est pas diserte sur elle-même. Un ours en première page déploie un collectif nombreux : nous sommes dans une revue-tribu. Seize auteurs, trois traducteurs, onze photographes (parfois l’un et l’autre) sous un rectangle vide encadré de noir épais : étrange pour un faire part de naissance. Nous apprenons que A&P est diffusé… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Contre-allées n° 37/38

« jour et nuit ça bavarde/qui parle dans mon corps ? » (Christian Garraud). Infinies variations des formes, bruissements des âges, voix de femmes et voix d’hommes, Contre-allées épouse la poésie dans tous ses états, dans la multiplicité de ses langues, conjuguant de neuves écritures à celles de longtemps reconnues. De la poésie pour « respirer autrement », elle qui… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Célébrations d’Oblivion

Tous mes dictionnaires sèchent lamentablement. Ni mes Larousse, petit ou grand, ni mon bon vieux Littré et pas plus mon fidèle Robert historique de la langue française (comme quoi, Alain Rey n’est pas incollable) ne disent quoi que ce soit du mot oblivion. Terme issu du vieux français signifiant oubli en langue anglaise, comme nous… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Avis de naissance

« Dis-moi, c’est quoi la poésie ? » On croirait entendre une de ces questions faussement enfantines dont le Petit Prince a le secret. Eh bien non, point de blondinet à la mèche rebelle ici, mais un Bébé enveloppé d’un lange noir. Nadine Agostini et François Bladier, un couple d’artistes, sont les heureux parents de ce nouveau-né drôlement… Lire »