Catherine Millet et Jacques Henric dans les bureaux d'artpress : photographie de Virginie Restain pour La Rder

Au fil des livraisons

Vous trouverez ici, sans hiérarchie aucune, la description de numéros de revues qui nous sont parvenus, sans distinction de champ, de thématique … dans l’ordre chronologique inverse.

Au fil des livraisons

Une revue, deux trajectoires

  L’une des grandes forces de la revue Europe est de consacrer, dans un même numéro, des dossiers à des auteurs apparemment séparés par le temps et la trajectoire, et qui mis en présence dans un même ouvrage, soudain révèlent des liens  et des accointances possibles entre eux et entre leurs œuvres, par un bonheur du décloisonnement.

Publié le

Au fil des livraisons

53 ans et toutes ses dents !

  Le Coq-Héron a 53 ans, et toutes ses dents ! Pour une revue de psychanalyse, c’est plus qu’un exploit, un morceau de bravoure presque, tant il est désormais difficile de se faire le porte-voix d’une discipline, appelons-là comme ça, qui a, ces temps derniers, mauvaise presse et un tantinet mauvaise mine, décriée qu’elle est pour

Publié le

Au fil des livraisons

Délice et délire

  « Est-ce que ma phrase est finie ? », demande Georges Bataille (1897-1962) déjà fortement diminué par la maladie qui va l’emporter à Madeleine Chapsal, alors journaliste à L’Express (1961). En finir avec  l’auteur de Madame Edwarda ? Son actualité éditoriale ne faiblit pas. Après la réédition de Documents par les Nouvelles Éditions Place

Publié le

Au fil des livraisons

Trou noir no 1

  Si ce n’était que la version papier, l’on se dirait : « Quel sens de la synthèse que ces sept textes » qui, d’un portrait retraçant le parcours de Renaud Camus à une fiction où la psychanalyse en prend (profondément) pour son grade, sept textes donc vont réfléchir l’articulation des désirs et de la

Publié le

Au fil des livraisons

Et Pourtant

  Il y a des lieux qui condensent quelque chose de nos vies. Sans toujours s’en rendre compte, on les investit, on y existe autrement qu’ailleurs. Eh bien, la jeune revue Pourtant, créée en 2020 du côté de Lyon, ne s’y trompe pas en consacrant son troisième numéro à la cuisine, cette espèce d’espace hybride

Publié le

Au fil des livraisons

La tête et les jambes

Alors que le magazine belge Eddy a annoncé il y a quelques semaines la fin d’une aventure longue (et en même temps bien trop courte) de trois numéros, une nouvelle publication est, ce printemps, entrée dans l’arène littéraire et sportive : Panard. Ces deux trajectoires semblent symptomatiques d’un angle, thématique, culturel et journalistique, qui émerge ces

Publié le

Au fil des livraisons

Cas d’école #2 : Bruire

  Nous poursuivons le compte rendu précédent avec une revue d’élèves.   Les Cahiers mésozoaires se donnaient un thème : « Détruire ».   Ici c’est le titre même de la revue qui est un verbe. Magie des coïncidences, c’est un des plus beaux titres parmi les ouvrages repérés au Marché de la poésie qui vient de se

Publié le

Au fil des livraisons

Cas d’école #1 : Cahiers mésozoaires

  En tout bien tout honneur, je commencerai par une revue d’école, rédigée par des professeurs, des chercheurs, des artistes.   Il s’agit en effet d’une publication de l’École supérieure d’art d’Aix-en-Provence.   Deux enseignantes – entre autres champs d’action de leurs talents – sont à la manœuvre, Emma Bigé et Barbara Satre. Elles invitent

Publié le

Au fil des livraisons

Jocelyne François, la vie partagée

  Avril 2012, Jocelyne François écrit dans son journal : « Cette revue étonnante et très généreuse est une exception que je souhaite à beaucoup de lecteurs. » La revue dont elle parle ici, ce sont Les Moments Littéraires, une publication qu’elle a toujours appréciée et à laquelle elle a plusieurs fois, par le passé, participé*. Y paraît

Publié le

Au fil des livraisons

Archiver 84

  Comment parler d’une revue ? Indiscrète et taraudante, la question trouve ici ses réponses, à mille bornes des kilomètres zéros identifiés. Dans ce numéro des Cahiers André Dhôtel, Nils Blanchard a réuni trois centaines de documents autour de deux pôles : la revue 84 et André Dhôtel, avec Antonin Artaud en figure absente. Quelques

Publié le