Catherine Millet et Jacques Henric dans les bureaux d'artpress : photographie de Virginie Restain pour La Rder

Au fil des livraisons

Vous trouverez ici, sans hiérarchie aucune, la description de numéros de revues qui nous sont parvenus, sans distinction de champ, de thématique … dans l’ordre chronologique inverse.

Au fil des livraisons Publié le

Diasporiques : une démarche

La forme de la démocratie varie. Et il est bon que le dernier numéro de Diasporiques nous rappelle qu’elle n’est en aucun cas l’évidence qu’elle paraît. Car on y baigne tant qu’on en oublie le sens, la pluralité d’acceptions qu’elle recouvre, la complexité de sa nature et de son fonctionnement. La première qualité du débat… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Les portraits de l’estuaire

  Le 173e numéro d’estuaire est consacré au portrait. C’est risqué, se dirait-on. Comment ne pas choir dans le fourre-tout ou dans le cliché, comment éviter le banal, la redite ? On se souvient de Michel Leiris s’observant avec une attention impitoyable au début de L’Âge d’homme. On connaît les portraits fascinants des poètes de la Renaissance et… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Pour Alain Veinstein, la peinture est une autre écriture

Alain Veinstein n’est pas qu’un poète qui a marqué les années soixante-dix et impulsé – avec Jean Daive et d’autres – une direction nouvelle à la poésie en France, la marquant sur la longue durée. Ce n’est pas non plus seulement l’interviewer de France Culture qui ne disait pas grand chose mais ouvrait une espèce… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Criticat va nous manquer

Le 20e numéro de Criticat est sorti. Sous sa couverture austère comme à son habitude, elle recèle des articles traitant d’un thème coulant de source, pour une revue d’architecture : le dessin. Mais est-ce si sur ? Ce qui se dégage à la lecture de ces considérations est que le dessin, ou plutôt le retour constaté… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Siècle 21 : de l’Île Maurice aux usines

Pour tout avouer, je ne connais pas grand chose à la littérature de l’Île Maurice. J’y entends quelques échos de lectures d’adolescence, de Le Clézio surtout, de son Chercheur d’or, de La Quarantaine… Plutôt fidèle, je lis ses romans quand ils paraissent, avec une espèce de patience un peu bovine. Il n’y manque pas d’attention,… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Ubu, Scènes d’Europe raconte le grand troc du théâtre

Dans le premier tome de son Journal de travail (paru ce printemps chez Actes Sud), Patrice Chéreau dit, dès le début, à la fois les obsessions qui l’habiteront toute sa vie, sa pulsion de travail, la nécessité de l’effort, le poids de l’invention d’une forme adossée à une autre forme, la confrontation des corps, leur proximité,… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Aden n° 16 : « De Cayenne au Quai des brumes »

Elle aurait pu se parer du « pourpre des assises ou l’écarlate des lames » (p. 9) mais non, ce serait trop simple. Cette nouvelle livraison de Aden. Paul Nizan et les années 30 se couvre d’un vert éteint tendant vers le glauque des bas-fonds, pour ce seizième numéro au titre voyageur : « De Cayenne au Quai des… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Chemins pour un à-venir : la revue ITER

La pensée de Jacques Derrida compte parmi les plus vives et actives d’aujourd’hui. Que ce soit pour la question de l’archive, de la démocratie, de l’hospitalité, du pardon ou de la peine de mort, elle nourrit la réflexion contemporaine. Tandis qu’en Normandie de nombreux chercheurs viennent à l’IMEC pour consulter ses archives et qu’à Princeton… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

La valeur de la poésie chilienne

les Hommes sans Épaules consacre son 45e numéro à la poésie chilienne. C’est l’aventure intellectuelle et poétique d’un peu plus d’un siècle qui s’y lit, passionnément.  La poésie chilienne s’attache, semble nous dire Christophe Dauphin, à ses contingences propres. À son histoire coloniale tout d’abord, à la conquête espagnole et à l’asservissement des peuples autochtones, au… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

La revue Plein Chant et Lucien Bourgeois, écrivain ouvrier

Pour cette « revue intermittente de littérature » dont le numéro 85 a été publié au printemps 2016, il n’y a pas lieu de prendre un abonnement, « mais ceux qui ont été souscrits par le passé seront honorés au fil du temps ». C’est ainsi que nous prévient Edmond Thomas, créateur de la revue au sens plein du… Lire »