« Au fil des livraisons

Au fil des livraisons Publié le

Filmer les visages

Tous les spectateurs sont comme habités par des visages de cinéma. Soit qu’ils les frappent, les fascinent, les dégoutent, les renvoient à eux-mêmes ou à ce qui leur manque, donnant une figure à ce qu’ils ne partagent pas. Chacun est accompagné par des images de visages, formes altérées, qui vivent en eux. Le visage filmé… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Rehauts : la grande fuite

  Le lecteur actif décante un corpus devenir certain il fournit les phrases qui lui sont nécessaires.   On peut lire de brefs poèmes de Benoît Casas dans la 44e livraison de Rehauts. Extraits d’un livre à venir intitulé Combine, ce sont des poèmes-notes, annotations succinctes d’un réel habité par des livres ou, plus précisément,… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Panthère Première : Esprit de famille es-tu là ?

Revendiquant un féminisme curieux de tout, Panthère Première est une revue généraliste, passant avec aisance d’un sujet à un autre. Du début à la fin, pour sûr, le félin de papier a le sens du coq-à-l’âne. En ouverture de cette nouvelle livraison, la quatrième du genre, il est ainsi question de cyberféminisme. Une rencontre avec… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

À partir de : êtes vous bien sûr ?

Parlons d’exceptions. Lorsqu’elles s’annoncent à nous, à Ent’revues nous inscrivons derechef une nouvelle revue dans l’annuaire en ligne, à condition qu’elle soit parue, sous une forme papier ou électronique, qu’elle soit parvenue à une forme d’existence publique. Nous avons connu des projets très aboutis qui échouent près du port (La Revue des revues* elle-même relate… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

La Coudée, revue littéraire illustrée

La Coudée est à l’image de la définition qu’elle se donne : une revue dans laquelle cohabitent autant de textes que de formes d’écriture, et dont les thèmes peuvent tout aussi bien évoquer « une mesure de longueur », « un moyen d’évaluer le degré de bêtise d’autrui », « une danse populaire » ou encore « un moyen franc de faire… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Frictions : aller aux théâtres

Prenons Frictions par le milieu, où se déploie un portfolio : « Ça n’est pas du tout la performance, l’événement public, qui m’intéresse, mais la seule rapidité. » Ainsi s’exprime Valère Novarina à propos de sa pratique du dessin en public dans des extraits tirés de son Carnet rouge, sur la période 1972-2014. Œuvrant le plus souvent dans… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Vacarme n° 87 : la carte et les territoires

Il y a dix ans, au lancement du Grand Paris par Nicolas Sarkozy, il y eut fanfares et trompettes. L’officialisation de ce projet fit grand bruit, la grosse caisse médiatique aidant. Le titanesque est toujours tonitruant. Dix ans après ce vacarme, la revue Vacarme s’intéresse aux aspects très concrets d’un « projet mastodonte » (Athanase Husseini-Khoury) qui a… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Secousse : Pour Franck Venaille

Ainsi aura-t-il fallu qu’un poète meure pour que Secousse, après avoir semblé définitivement refermer ses pages, renaisse. Double revie donc parmi les cendres encore chaudes : Secousse revient pour un numéro tout entier consacré à Franck Venaille mort le 23 août 2018. Qui prétend que les revues sont lentes quand il aura fallu tout juste… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

À la lisière

  S’intéresser aux jardins, c’est toucher à des formes sensibles, vivantes. Cela revient à penser, concevoir des idées, articuler des savoirs, observer des mondes, à partir d’un espace qui se conçoit comme un carrefour entre le monde naturel et la civilité humaine, dans une forme de tension fondatrice. C’est que pour Marco Martella, le créateur… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

TXT 33

VLAN ! TOC ! VROMB ! CRONCH ! HAN ! VROUM ! ARGH ! AÏE ! MÊÊÊ ! OUIN ! OUILLE ! OUSTE ! Non ! L’auteur de ces lignes n’est pas soudainement atteint du syndrome de Gilles de La Tourette, ni ne régresse totalement ; il ne se met pas à l’invective pulsionnelle, ni à l’onomatopée hystérique ; il ne vitupère ni le lecteur ni l’écrivain, il ne collectionne… Lire »