Les revues

vous sont présentées ici par ordre inverse de leur entrée dans l’annuaire, donc les revues nouvellement créées dont nous apprenons l’existence, mais aussi des revues plus anciennes que nous découvrons.

Pour une recherche alphabétique, veuillez consulter l’Annuaire.

Les revues

Europhonie(s)

La revue Europhonie(s) a pour vocation de porter les voix neuves de la recherche et de la création littéraire comparatistes à l’échelle européenne et au-delà.

Publié le

Les revues

Alaso

Nègès Mawon présente Alaso. Fondée en 2015, Nègès Mawon est une organisation féministe revendicatrice qui lutte pour l’émancipation des femmes et leur libération de toutes les formes de violences et d’oppression. Un siècle de luttes, de mobilisations, de confrontations, d’évolution, d’antagonismes, de victoires, mais aussi de défaites. Ce siècle, c’est celui du féminisme haïtien dont

Publié le

, , ,
Les revues

L' Estran

L’estran, le pendant francophone de seashores, la revue internationale pour partager l’esprit du haïku, a les ambitions et objectifs communs d’explorer, par le biais d’articles et essais, comment la Voie et l’esprit du haïku, avec son pouvoir de nous connecter à la nature et à notre monde, peuvent jouer un rôle dans la poésie et

Publié le

, ,
Les revues

L' Écrevisse

L’écrevisse, c’est seulement quelques grammes entre vos mains et pourtant déjà, toute une histoire… Elle a d’abord jailli dans l’imaginaire fertile de Laurence, animatrice d’ateliers d’écriture, mue par une forte envie de relier celles et ceux qui écrivent dans tous les ateliers. Pas seulement les siens, tous ces espaces de création littéraire qui existent localement

Publié le

Les revues

Lueurs

Les jours de Jean Grosjean ont produit une lumière sur ses lecteurs qui ne cesse de les éclairer. Pour désigner l’association qui s’est fixé comme objectif de faire connaître et diffuser cette lumière, le nom « La lueur des jours de Jean Grosjean » s’est imposé comme une évidence, en écho au titre de son recueil paru

Publié le

, ,
Les revues

Alcheringa

Fondé en 1924 par André Breton, le groupe surréaliste a poursuivi ses activités de recherche, de jeux et de création collective jusqu’à nos jours. Lorsqu’en 1969 Jean Schuster et ses acolytes ont décidé unilatéralement de dissoudre le groupe, Michel Zimbacca, Jean-Louis Bédouin, Joyce Mansour, Marianne van Hirtum, Jorge Camacho, réunis avec plusieurs autres autour de

Publié le

,