« Au fil des livraisons

« Aux bords de la folie » : Esprit n°413

Le numéro double de la revue Esprit (n°413, mars-avril 2015) s’intéresse aux abords et entours de la folie, à la lumière de réflexions thérapeutiques, philosophiques et culturelles. Nous y suivons l’évolution historique de la prise en charge des patients, depuis les structures asilaires jusqu’à la psychiatrie de secteur. La place de l’écoute et de la relation à l’autre est abordée à l’heure où la neuropsychiatrie et les sciences cognitives s’intensifient. Un entretien avec P. Landman pose la question du diagnostic et des dérives de « la psychiatrie sans le psychisme » où le patient psychotique est réduit à une identité fixe et exclusive sans que ne soit pris en compte l’entièreté de la personne.
Les pratiques contemporaines sont évoquées avec esprit et discernement, notamment par une table ronde de trois praticiens, J-L Gallais, T. de Rochegonde, et O. Tarragano. On s’interroge sur le recul des internements en milieux hospitaliers – allant de pair avec l’essor des prescriptions médicamenteuses et des soins de proximité – et la notable inflation carcérale. D. Fassin relève la proportion inquiétante de personnes incarcérées souffrant de troubles mentaux et ouvre le débat sur le contexte des gestes suicidaires.
Puis C. Desbarats, N. Piégay-Gros et O. Mongin saisissent le personnage du fou à travers les œuvres cinématographiques et littéraires, allant du rôle de l’idiot dont l’innocence attise la sympathie, à la figure psychopathique meurtrière. Soulignons l’analyse subtile de T. de Rochegonde quant au dernier film de Xavier Dolan, Mommy, et de ses personnages qui « comme nous, doivent s’arranger comme ils le peuvent avec la douleur d’exister ». (p. 124)
Pour finir, un article appliqué de M. Fœssel nous invite à une réflexion autour de la « folie ordinaire du pouvoir », imagination aliénante des gouvernés et des gouvernants, d’après une lecture pascalienne de la folie.

Alice Dallavalle


Partager cet article :