« Au fil des livraisons

Encre[s] n° 5 : plaisir tabou vertu.

Il y a beaucoup de parfums dans la revue Encre[s]. Cette jeune revue (2017) concoctée depuis Bayonne par Claude Billès, artiste plasticien, et Laurent Platero, créateurs de l’Association Encres, réunit une bande d’illustrateurs et d’auteurs de textes courts. Deux directeurs mais les participant.e.s sont de tous sexes. Pas confondus. Quoique…

Son grand format laisse les arts graphiques prendre leurs aises ; les textes paraissent par contraste parfois flottants. Mais ils sont suffisamment denses pour participer pleinement à la composition de cette revue. Laurent Platero anime par ailleurs un site dont le titre est tout un programme : Deux mille signes environ.

Plaisir tabou vertu : cette proposition se décline en 15 textes et 12 propositions photos, dessins, illustrations, aquarelle, bande dessinée. La thématique est riche et comporte ses ambivalences, Eros appelle Thanatos. Aussi l’esprit passe de l’érotisme au trash, de l’esprit potache à des textes plus formels, de formes classiques à un esprit plus fanzine. Chacun peut y rencontrer l’âme sœur. Mais comment finira la rencontre ?

©Emmanuelle Jamme

L’exercice de style d’Alix T. Roussiaud « Géo(porno)graphies Urbaines », le glaçant « R’lyeh » de Antoine Caprisky ou les vers très courts d’Erwan Bargain scandent des désirs très divers, des troubles dans le genre paraissent aussi (« Une Poupée discrète » de NocMyst, « Le dîner » de Jessica Lefèvre) ; Eros et Thanatos et smileys et crucifix se mèlent dans les sombres collages de Audrey Faury, les aquarelles de Nathalie Sougnoux sont reproduites avec soin (couleurs mais aussi grain du papier d’origine) ; de même pour la belle gravure d’Emmanuelle Jamme ; un « vieux » dessinateur de presse pose ici quelques plaisantes œuvres, Stril, né à Bayonne…

Bref, tous les désirs rôdent, toutes les formes (mais courtes) sont permises. Une belle invitation.

 

Yannick Kéravec

 

Coordonnées de la revue


Partager cet article :