« Au fil des livraisons

Phœnix : Eliza Macadan

Chaque année, la revue Phoenix décerne, avec un jury composé de membres de la rédaction de la revue accompagnés de quelques personnalités extérieures, le Prix Léon Gabriel Gros (poète lui-même et membre des mythiques Cahiers du Sud, dont Phœnix est une lointaine mais fidèle héritière) : ce prix vaut au poète récompensé la publication de l’intégralité du recueil présenté dans une livraison spéciale de la revue. Dernière lauréate en date : Eliza Macadan à retrouver donc dans numéro 16 de Phoenix daté de mars 2015. Une poésie comme un deuil, un sentiment de perte irrésistible, une parole hantée par la mort, chaque mot – parfois surgi du quotidien, du geste simple, souvent abrupt, tonalité rauque – dit la séparation, « l’effroi existentiel » : le monde est là mais retranché, violent, le temps est compté, désespéré et que peut la parole transie ? « On monte dans le dernier train/vers le néant/bagage de main ».

Eliza Macadan est roumaine mais son recueil Au nord de la parole ici salué est écrit en français.

Pour connaître les conditions de participation à ce prix suivre ce lien


Partager cet article :