« Au fil des livraisons

Pour Julien B. : Tiens n° 14

Au Salon de la revue se pressent les cahiers d’amis, catégorie pratique et parfois rapide pour ranger des publications qui s’attachent à un auteur, un artiste : de Voltaire à Panaït Istrati, de Giono à Léon-Paul Fargue. L’on comprend qu’il s’agit parfois de revues d’histoire littéraire, d’érudition où l’on souhaite au moins aux spécialistes d’aimer bien leur « grand homme » (tiens, pas de Colette en 2019, de Christine de Rivoyre. Pas de Cahiers Laure…). Et parfois le vrai lien amical, la poursuite d’un dialogue avec un poète connu de son vivant et aimé, dans la chaleur de l’amitié et des discussions.

C’est au salon L’Autre livre qu’est apparue au détour une revue dédiée. Pour un numéro spécial. Une résurgence. Le stand des éditions Potentille tenu par Anne Brousseau, accueillait le plus souvent Jacques Lèbre (bonjour Rehauts) et Jean-Claude Leroy avec Tiens no 14. C’est une revue parue de 1996 à 2006. Son histoire est racontée et prolongée ici : http://www.tiensetc.org/

Tous trois tenaient là un stand d’amis : les éditions du Phare du Cousseix, en clandestin, et cette revue, ni cénotaphe ou urne, mais vrai cahier d’amitié, rappelaient Julien Bosc, poète et éditeur parti il y a quelques mois. Des correspondances, photos (la barbe drue, les montures épaisses des lunettes-boucliers…). Des poèmes bien sûr, des textes divers, fac-similés qui rappellent les complexités d’un homme, les chemins de sa vie, des fidélités.

 

Un bel hommage, sobre et vivant, où l’encre des lettres, des illustrations rappellent le poil sombre, l’œil du poète.

 

A Julien.

 

Tiens : chez J.-C. Leroy

6, square Christian-Dutertre 35200 Rennes

 


Partager cet article :