Février 1942 : le numéro 1 (disparu) des Lettres françaises

par Pierre Favre
2014, in La Revue des revues n° 52

Le premier numéro des Lettres Françaises a en bonne partie disparu lors de l’arrestation de son fondateur Jacques Decour le 17 février 1942. Sa sortie était prévue le 20 février 1942. De ce numéro mort-né ne subsiste, outre son sommaire, que le « Manifeste du Comité National des Écrivains ». Aux côtés de Decour, il sont sept à participer à ce numéro 1 : Jacques Debû-Bridel – qui dans ces mémoires reconstituera le sommaire –, Jean Blanzat, Jean Vaudal, Pierre de Lescure, Georges Limbour, Jean Paulhan, et un article (non signé) dont on ignora longtemps la teneur mais dont le style, le ton, les traits désignent l’auteur François Mauriac : « Dans l’état actuel de la France ».

The first issue of the Lettres françaises has largely disappeared when its founder Jacques Decour was arrested on 17 February 1942. It was intended to be published on 20 February 1942. Of this born-dead issue, besides its summary, only the “Manifesto of the National Committee of Writers” subsisted. Alongside Decour, there were seven participants in this first issue: Jacques Debû-Bridel – who in his memoirs was to reconstruct the summary –, Jean Blanzat, Jean Vaudal, Pierre de Lescure, Georges Limbour, Jean Paulhan, and an article (unsigned) of which the identity was long unknown but of which the style, tone and character design the author to be François Mauriac: “In the current state of France”.

Partager cet article :