Le Croquant

par Jacqueline Pluet
1988, in La Revue des revues n° 5

C’est ainsi que cette nouvelle revue littéraire des pays rhône-alpins et francs-comtois, annonce ses convictions terriennes et sa fidélité au paysan rebelle des origines. Il ne deplait pas non plus au Croquant de donner, en passant, des coups de croc bien sentis a l’esprit d’orthodoxie. Domiciliée a Meillonas (Ain) dans la maison où habitèrent Élisabeth et Roger Vailland, la revue est l’une des branches d’activité de l’association des Amis de la poésie qui s’est fondée en 1987 à Bourg-en-Bresse, pour « rendre la poésie a la vie quotidienne ». Poèmes et nouvelles sont donc au programme de la revue, puisés dans le vivier des Amis de la poésie, aussi bien qu’essais, critiques, articles de fond – notamment un parcours parmi le patrimoine ethnologique, archéologique et culturel de ces régions – comptes rendus d’ouvrages et de spectacles, chronique de l’association. La seconde livraison (décembre 1987) publie un hommage à l’homme de la maison, Roger Vaillant, (mort en 1965 et dont on célèbre en 1988 le 80e anniversaire de la naissance) avec plusieurs contributions consacrées à l’auteur de La Loi et quelques inédits provenant des archives de l’écrivain déposées à la Bibliothèque municipale de Bourg et récemment ouvertes au public.
Les prochains numéros devraient permettre au Croquant de mieux définir sa démarche éditoriale.

Partager cet article :