Ravages

par Jean-François Bert
2008, in La Revue des revues n° 41

No 1, printemps 2008
éditeur : éditions du Panama
Adresse : Association “Les Amoureux des genres humains”
3, rue Jacob F-75006 Paris
Tél : 01 55 43 38 38
Fax : 01 55 43 99_00
www.editionsdupanama.com
panama@editionsdupanama.com
ISSN : 1968-052X
Prix : 10 €

Une revue est par essence un objet difficile à saisir et à recenser, surtout lorsqu’il s’agit comme ici d’un premier numéro d’une revue qui selon ses propres termes reconnaît « l’omniprésence du ravage dans nos vies et nos pensées ».
Ce numéro de Ravages se veut donc thérapeutique, cherchant à nous soigner des (très) nombreuses pathologies de la république qui menacent ses fonctions vitales : Blabla médiatique, précarisation des classes les plus pauvres, berlusconisation des gouvernements occidentaux, biométrie, surpopulation carcérale… sont ses nouvelles pandémies liées à la mondialisation.
étonnamment foutraque, la revue n’est pas pour autant une cacophonie sans nom. L’engagement citoyen, parfois radical, est présent à toutes les pages.
Profondément actuelle, profondément engagée, profondément inconfortable, profondément jeune – dans le style et le fond des articles, illustrations comprises – le revue dépoussière l’acte critique et l’opposition encore trop souvent rendu immobile, impossible même, par la logique actuelle du pouvoir.
Nous savons déjà que ce numéro ne restera pas sans suite, un numéro deux sur les mégalopoles est en préparation. De toute manière, au vue de la situation actuelle et de l’amplification de ces pathologies de la mondialisation l’on ne pouvait s’attendre qu’à d’autres numéros encore plus ravageurs.

Jean-François Bert

Partager cet article :