Une résurrection à la française : la revue L’Arche (1944-1947)

par Michel P. Schmitt
2007, in La Revue des revues n° 40

Placée sous le patronage de Gide et lancée par Jean Amrouche en février 1944, la revue [[i]]L’Arche[[/i]], éditée chez Charlot à Alger puis à Paris, cherchera d’abord à rétablir, pendant cette période noire, les droits d’une pensée humaniste et libre. Ce sera en fait surtout la défense et illustration d’une littérature française « classique » qui la caractérisera tout au long de ses 26 numéros, et qui l’amènera à s’arrêter quand la Libération sera effective : l’époque, désormais imprégnée de la culture qui se préparait outre-Atlantique, n’était plus à célébrer l’éclat et la dignité d’une littérature libre.

[[i]]A resurrection in the French way: the review [[/i]]L’Arche (1944-1947)

Placed under the patronage of André Gide and launched by Jean Amrouche in February 1944, the review [[i]]L’Arche[[/i]], edited by the Charlot house in Algiers and later in Paris, first sought to restore the rights of a humanitarian and free thought in the midst of this black period. It was in fact primarily the defense and illustration of a “classical” French literature that would characterise it throughout its 26 issues, and this was to lead to its interruption when the Libération became effective: in a period impregnated by a culture that was shaped on the other side of the Atlantic, these were no longer times in which to celebrate the glory and dignity of a free literature.[[/i]]

Partager cet article :