« Sur les revues

François Châtelet, exercices critiques

Passionnante chronique de la vie des idées de 1961 à 1985, le recueil de critiques de François Châtelet (1925-1985) L’Apathie libérale avancée et autres textes critiques choisis et présentés par Ivan Chaumeille (Paris, Points essais, 2015) constitue un véritable sismographe de cette période intellectuelle d’une fécondité intellectuelle exceptionnelle. En juin dernier, Paris VIII, le Collège international de philosophie et le Sophiapol ont consacré un important colloque à cette figure marquante. Philosophe politique, historien de la philosophie et penseur de l’histoire, François Châtelet est engagé au « cœur des combats de son siècle ». Dans L’Express, L’Observateur ou La Quinzaine littéraire, il pratique un « journalisme philosophique » limpide et percutant.

Ivan Chaumeille a réuni ces différentes critiques que le temps passé a bonifié. Réflexion sur l’Etat, commentaires des œuvres d’Althusser, Derrida, Foucault, Heidegger ou Morin : c’est tout un moment intellectuel qui s’anime. Châtelet ne s’y trompe pas en signalant en août 1966 une « mutation décisive de l’intellectualité en France ». Ouvert sous le signe de Bachelard, le livre rappelle ce que pouvait alors être la critique philosophique des idées politiques. Les amateurs de polemon se régaleront des coups d’estoc portés à tel ou tel ouvrage d’Henri Lefebvre, Guy Debord ou de « l’école » structuraliste – mais c’est avant tout une formidable vitalité philosophique qui ressort de ces pages stimulantes qui constituent une mise en garde salutaire contre l’apathie.

François Bordes

Les archives de François Châtelet ont été confiées à l’IMEC : http://www.imec-archives.com/fonds/chatelet-francois/


Partager cet article :