« Sur les revues

« Amitiés, affinités littéraires et enjeux de pouvoir autour de La NRF de Jacques Rivière »

…par Alix Tubman-Mary. Le texte s’ouvre sur une confidence paradoxale qu’aurait faite à Saint-John Perse, Jacques Rivière, figure pourtant exemplaire du directeur de revue : « Je n’étais pas fait pour diriger une revue littéraire. » Discernement et ascèse littéraire, autorité et amitié profonde animaient celui qui dut se défier du copinage, de la mondanité, de la complaisance esthétique ou politique (« sympathiser sans pour autant se laisser assimiler »). Il écrivit à propos de La NRF : « Je l’ai définie comme ‘un organe’ spéculatif. Si on me laisse faire, c’est ce qu’elle restera ». Rude tâche, en effet, pour qui est aux commandes de la revue la plus prestigieuse et la plus convoitée des revues de son temps. « Amitiés, affinités littéraires et enjeux de pouvoir autour de La NRF de Jacques Rivière » par Alix Tubman-Mary in Actes du colloque international de Bourges, 24-25 mars 2006 (Bulletin des amis de Jacques Rivière et Alain-Fournier, n° 117, 2007).
Association des amis de Jacques Rivière et d’Alain-Fournier
Adresse : c/o Alain Rivière, 31, rue Arthur-Petit, F-78220 Viroflay
Tél. / fax : 01 43 66 79 72
Site
Email


Partager cet article :