« Sur les revues

Du théâtre aux revues

La chronique théâtrale de Jean-Pierre Leonardini dans L’Humanité du lundi est toujours très attendue. Elle l’est depuis longtemps puisque cette collaboration est régulière depuis 1969. Auparavant, Jean-Pierre Léonardini avait tenu la rubrique cinéma du quotidien matinal (1964-1969) et auparavant encore participé à la revue marseillaise de cinéma Contre-Champ (1961-1964).

Pour pallier l’absence de représentations en raison de la crise sanitaire, il est donc assez compréhensible et très logique que Jean-Pierre Léonardini se consacre ces derniers temps à rendre compte de l’actualité littéraire autour du théâtre et notamment aux revues qui lui sont consacrées. Le 21 décembre dernier ce fut le cas pour frictions. théâtres-écritures qui se présente comme « une revue de réflexion » et son no 32 autour des « blancs de la vie théâtrale » et dont Jean-Pierre Léonardini salue « l’intelligente irrévérence ». Il revient sur le travail de cette revue dirigée par Jean-Pierre Han dans sa livraison du 11 janvier 2021. Le 4 janvier précédent, cela avait été le tour de Parages, la revue du théâtre national de Strasbourg d’être présentée aux lecteurs du journal. Le 18 janvier, ce fut celui d’Alternatives théâtrales, fondée en 1979 et rayonnant sur la Belgique et la France, pour son no 412 centré sur « Bruxelles ce qui s’y trame » : un échantillon des artistes et institutions « qui renouvellent le langage des arts de la scène ». Lundi dernier 25 janvier, Théâtre/Public, fondé en 1974 par Bernard Sobel voyait annoncé et commenté son dernier opus, le no 238 : « Jouer », un dossier conçu et préparé par Christian Biet, historien du théâtre récemment décédé. Difficile d’imaginer meilleur moyen de vivre la longue attente du retour du théâtre, ce qui ne diminue pas notre impatience mais aide à la rendre la plus fructueuse et réfléchie qu’il est possible.


Partager cet article :