« Sur les revues

Georges-Emmanuel Clancier, les revues aussi.

L’auteur du Pain noir disparu ce mercredi 4 juillet à 104 ans fut passager de quelques revues-phares. C’est ce que rappelle le bel entretien « Souvenirs de revues » – dont la richesse excède le seul sujet des revues – réalisé par Jean-Paul Louis-Lambert (un fou de Pierre-Jean Jouve) et publié dans le numéro 46 de La Revue des revues (entretien auquel Georges-Emmanuel Clancier avait apporté les ultimes retouches juste avant sa publication). Les Cahiers du sud où il publia ses premiers poèmes, Fontaine dont il devint responsable de la rubrique des livres de poésie dès mi-1940, les moins fameuses  Nouvelles Lettres, Esprit où il publia dès 1941 et qu’il retrouva dans les années 70 : des revues qui incarnent l’esprit de résistance…à l’instar de celle, éphémère (1945-1947),  qu’il créa avec René Rougerie et Robert Margerit, Centres. Robert Margerit pour lequel G.E Clancier créa en 1951 et y resta actif jusqu’à tout récemment l’Association des Amis de Robert Margerit qui publie de fort beaux Cahiers annuels. Gageons qu’il ne faudra pas 104 ans pour qu’une association des Amis de Georges-Emmanuel Clancier voit le jour et garde en plein éclat l’œuvre de l’auteur du Temps d’apprendre à vivre.


Partager cet article :