« Sur les revues

Que peuvent les revues pour la recherche en sciences sociales ?

Les revues jouent assurément un rôle capital dans l’élaboration d’idées neuves et d’expériences intellectuelles dans le champ des sciences sociales. Leur temporalité particulière, la liberté qu’elles offrent, la plasticité de leurs formes, leur fréquence ouvrent des espaces passionnants aux chercheurs et à leurs équipes. La revue Tracés explorera ces enjeux pendant toute la journée du vendredi 30 mars au Centre Pouchet.

Au gré de tables rondes et d’interventions publiques, on y réfléchira l’importance des revues dans le parcours intellectuel des chercheurs, la diffusion d’idées nouvelles ou de démarches innovantes, la manière dont elles peuvent relayer à des lectorats différents une actualité de la pensée. Mais on y considérera tout autant les aspects pratiques qui font des revues des espaces particuliers, organisés, pour comprendre comment elles se diffusent, quels publics elles parviennent à toucher, quelles stratégies elles mettent en place pour en amplifier l’impact et imaginer de nouvelles circulations d’idées.

Dans son programme ambitieux, Tracés n’oblitère pas les rapports de pouvoirs qui s’y instituent, les discriminations qui excluent, mais surtout, par des biais variés, elle veut penser comment des communautés intellectuelles s’y créent, comment de nouvelles pratiques de recherche s’y développent, comment les revues permettent d’imaginer de nouveaux liens et des relations inédites entre des champs de la pensée.

 

Retrouvez ici le détail de la programmation de cette journée qui aura lieu de 9h à 18h le 30 mars 2018 au Centre Pouchet, 59-61, rue Pouchet, 75017 Paris, Grand auditorium.


Partager cet article :