« Vie des revues

En attendant Nadeau

Fin septembre 2015, la nouvelle propriétaire de La Quinzaine littéraire se débarrassait sans ménagement de l’ensemble de l’équipe éditoriale qui assurait la fidélité au titre fondé par Maurice Nadeau. C’était oublier le travail depuis longtemps partagé, la solidarité qui unissait la rédaction, son attachement à une certaine idée de l’approche critique. C’était oublier la somme de talents qui ne demandait qu’à trouver un nouvel espace où se déployer.

Et voici – heureux effet boomerang – ils ont fabriqué un nouveau journal – journal de la littérature, des idées et des arts – déjà fort riche et le lancent aujourd’hui 13 janvier : en-attendant-nadeau.fr

« En attendant Nadeau est un titre qui nomme ce qui fonde notre collectif. Il porte cette mémoire en avant, il en fait une chance pour l’avenir.»


Partager cet article :