« Vie des revues

La Pensée a 80 ans

La revue La Pensée commémore son 80e anniversaire dans son n° 399 (juillet-septembre 2019). Son directeur, Claude Gindin, en fonctions depuis 2014, mais cheville ouvrière de la revue depuis longtemps, revient sur la trajectoire de la revue, fondée en 1939 par Georges Cogniot (1901-1978) et Paul Langevin (1872-1946), longtemps dirigée par Antoine Casanova (1935-2017). Il note sa propension à se situer dans une histoire durable, marquant fréquemment ses anniversaires : ce fut le cas en 1949, 1979, 1989 et 2009, comme pour les n° 100, 200 et 300, ce dernier correspondant aussi au 50e anniversaire de la nouvelle série inaugurée à la Libération. Lui-même examine la fabrique de la revue, sous-titrée jusqu’en 1981 « revue du rationalisme moderne », notion mise en avant par Georges Politzer dans une perspective de combat intellectuel et politique déterminé.

Le dossier-anniversaire revient ensuite sur les domaines de connaissance traités depuis 1939 (Stéphane Bonnéry et Rima Hawi), la philosophie dans la revue (Yves Vargas) et son histoire tragique au cours de la 2e guerre mondiale (reprise d’un article de Jean George publié en 1994). Alain Ruscio présente l’article « phare » du géographe Jean Dresch (1905-1994) sur « le fait national algérien » publié en 1956. Un ensemble bien entendu parcellaire, mais qui précise, nuance et corrige, ou apporte son éclairage propre, sur une revue importante de l’histoire intellectuelle et politique française, créée par le Parti Communiste Français avec l’approbation de l’Internationale communiste et aujourd’hui éditée par la Fondation Gabriel Péri, dont l’essentiel de la collection est disponible sur le site Gallica de la Bibliothèque Nationale de France.

Gilles Candar


Partager cet article :