« Vie des revues

Le Débat n’aura plus lieu

Alors que la revue qu’il a fondée fête cette année ses 40 ans, Pierre Nora annonce la cessation de la parution du Débat. Il explique dans l’éditorial de l’ultime numéro les raisons de cette décision longuement mûrie : « l’offre que nous représentons ne correspond plus à la demande, même si notre public nous est resté fidèle et constant. » En cause, un changement majeur dans les pratiques de lecture que le numérique a accéléré : le lecteur d’aujourd’hui pioche dans la revue, au gré de ses envies ou de ses besoins, un article ou une série thématique au détriment de l’« ensemble cohérent d’articles dont la proximité compose un sens, et dont la durée impose une ligne intellectuelle. » Nora voit dans cette pratique une atteinte mortelle à ce qu’est l’essence même d’une revue : « Une revue est un menu médité, un organisme vivant. » Revue ouverte, sans a-priori idéologique affirme-t-il, portée par le désir de faire lumière dans un monde de plus en plus complexe et en défaut de repères, Le Débat s’est inscrit dans la grande tradition des revues généralistes, s’adressant à l’honnête homme doté « d’une curiosité encyclopédique. » Et Nora de s’interroger : « Existe-t-elle encore, en dehors d’un cercle étroit ? » Trop étroit sans doute pour que des raisons économiques ne se logent pas également dans cet effacement. Si la revue, « navire amiral », s’interrompt – son contenu est cependant sur cairn – la collection éponyme, elle, continue sa route.


Partager cet article :