« Vie des revues

La Rivière échappée retrouve son cours

Fondée en 1989 par François Rannou, La Rivière échappée s’était perdue dans les méandres du temps au début des années 2000 après 12 livraisons. La voici qui renaît : elle s’annonce comme la première revue facebook, on peut la découvrir en suivant ce lien : https://www.facebook.com/groups/314876235344604/

Facebook comme « un atelier ouvert » précise François Rannou qui affirme les ambitions toujours aussi vives de sa revue : « C’est une revue de création et de réflexions où arts poétiques (poésie, théâtre, musique, art, photo, vidéo, interventions à haute voix, architecture, etc.) et réflexions critiques (lecture, philosophie, sciences humaines…) rejoignent le lit de cette rivière…

…dans notre monde que Peter Sloterdijk décrit comme un mécanisme d’oppression stressante généralisé, faire advenir ce qui suffoque, rompt, libère; et nous fait entendre/voir/lire son fondement ignoré : terre non vue que le poète, tel le Kolomb de Hölderlin, invente sans savoir. Un espace de découverte se déplie — polyphonique, selon un contrepoint constitué de contradictions, juxtapositions, confluences, croisements. »

Une revue donc au confluent de la littérature, la poésie, des arts, de la philosophie, des sciences humaines, de la critique. Une rivière? Sans doute mais avec la majesté d’un fleuve…

 

Partager cet article :