« Au fil des livraisons

K.O.S.H.K.O.N.O.N.G. n° 12, été 2017

En ce jour de rentrée des classes en France, voici un premier devoir (une manière de liste, mais pas de fournitures) et un cours d’histoire.

Vous les retrouverez accompagnés de poèmes de Stéphane Korvin, Claude Royet-Journoud, d’un dessin de François Barbâtre et du souvenir d’une conversation avec Robert Grenier, par Martin Richet.

C’est ce dernier qui traduit de l’américain “Intrigue”, d’Elisabeth Willis. Intrigant, ce texte qui commence par “La deuxième phase” (“La deuxième phase est l’insomnie”) pour évoquer ensuite “D’abord” et les troisième et quatrième.

Les mots rentrent dans l’ordre dans cette liste. D’abord commence. Ensuite. Et Puis. Ou juste la conséquence. Une liste inquiétante (prénoms féminins entre “ouragan” et “décombres”).

Et apparaissent deux questions  :

“Qu’est-ce qui vint en premier les blanchisseurs d’argent ou les flatteurs.

Qu’est-ce qui vint en premier le bûcher ou la glacière.”

Et reprise d’une scansion “Au commencement…” L’enchaînement. Ou l’antécédent. Appliqués à la trivialité. Aux dispositifs spatiaux (nature, ville). Puis retour des questions “Qu’est ce qui vint en premier” : Nature, histoire, géographie (Kyoto ou Dresde), économie, sciences – tout y passe ; Qu’est-ce que vous préférez…, qu’est-ce qui vous fait le plus peur.., qu’est-ce qui vous décrit le mieux… : sciences et techniques, philosophie (la vie ou la mort), vie quotidienne.

Nul point d’interrogation : ce sont des énoncés ! “À quoi vous attendiez-vous…”

Dernier vers : “Prenez tout le temps que vous voudrez.”

Leçon d’histoire maintenant : Michèle Cohen-Halimi, philosophe, expose les fondements de la revue De Stijl, parue en octobre 1917. Theo Van Doesburg, peintre, architecte et théoricien de l’art néerlandais, réunira des talents impressionnants autour du Néo-plasticisme (Mondrian, Oud…) pour une proposition qui dépasse la création fut-elle industrielle mais cherche à englober la vie même. La revue paraîtra jusqu’en 1932.

Prenez tout votre temps : avec K.O.S.H.K.O.N.O.N.G. il ne sera pas perdu.

 

Coordonnées de la revue


Partager cet article :