« Sur les revues

REMI, 30 ans : un anniversaire et des invités

Pour fêter ses 30 ans, la REMI, Revue européenne des migrations internationales se refait une beauté : une couverture toute de couleurs riche d’une photographie sur laquelle une jeune femme, regard déterminé et franc sourire, lève un poing et de l’autre bras brandit un porte-voix. Image d’une force vive, sur la brèche, en alerte comme a su le rester la REMI dans son long exercice sur lequel revient Véronique Petit, co-directrice de la revue dans son éditorial : elle souligne comment la revue a su rester fidèle à sa ligne, aux missions qui l’ont fondée il y a trente ans dans un contexte international profondément altéré et dans un cadre institutionnel et économique auquel elle doit sans cesse s’adapter. L’anthropologue Deirdre Meintel émet, depuis le Québec, ce diagnostic : la REMI est «cosmopolite, accessible et contemporaine», ainsi présente-t-elle un visage toujours jeune. D’ailleurs ne prend-elle pas pour thème de ce numéro (Vol. 32, no 3-4) comme un gage de cette jeunesse, « Renouveler la question migratoire ». Cet anniversaire est aussi l’occasion pour la revue d’accueillir une réflexion à plusieurs voix sur « les revues et leur temps » : Marie-Antoinette Hily, ancienne directrice de la REMI, a ainsi réalisé (et scrupuleusement retranscrit) 4 entretiens au long cours avec des acteurs de la scène revuiste : Olivier Mongin (Esprit), Vincent Citot (Le Philosophoire), Sylvain Bourmeau (aujourd’hui plutôt spectateur attentif après avoir dirigé Politix) et enfin André Chabin de l’association Ent’revues et rédacteur en chef de La Revue des revues.


Partager cet article :