« Vie des revues

Voir comme on respire. L’Atelier contemporain, Ann Loubert et Clémentine Margheriti à la Halle Saint-Pierre

Le magique refuge des créateurs hors-normes, la Halle Saint-Pierre, accueille jusqu’au 2 novembre prochain une exposition des derniers travaux d’Ann Loubert et Clémentine Margheriti. L’Atelier contemporain a fait découvrir ces deux peintres formées au Arts déco de Strasbourg. Les deux premiers numéros de la revue contiennent un dossier consacré à l’une et à l’autre. Dans un texte très juste au titre mémorable (« Toucher l’image du doigt et voir si le souvenir reste bien en place »), Ann Loubert avait évoqué à cette occasion les œuvres de Clémentine Margheriti, leur amitié et leur quotidien de jeunes artistes.
Les voici donc réunies à la Halle Saint-Pierre, dans la galerie ouverte à qui vient au musée, à la librairie ou au café – images suspendues dans un lieu vivant, actif et discret. Traits communs, le texte élégant et sensible de David Collin accompagne parfaitement l’exposition.
Conçue par les deux peintres en compagnie du directeur de L’Atelier contemporain, l’exposition est d’une belle cohérence. L’harmonie qui s’en dégage procure un sentiment de plénitude, en dépit – ou en raison – d’une grande différence de styles. Ann Loubert est dans l’épure, l’esquisse, le jeu du dessin et du motif. Clémentine Margheriti, de son côté, s’écharpe avec le réel et son illusion, elle l’accroche par le collet, littéralement. Elle travaille à partir de photographies qu’elle transforme puis reprend dans ses peintures et ses dessins. Figures grimaçantes, jeux cruels, pantomimes prennent une forme étrange, réaliste et grotesque, sur un fond de couleurs vives. Plus lyrique, plus aérienne, Ann Loubert donne de magnifiques portraits du poète Jacques Moulin et de l’homme de revue qui est à l’origine de cette exposition où il est possible de voir comme on respire.
François Bordes
Exposition proposée par L’Atelier Contemporain du 14 octobre au 2 novembre 2014.
Un vernissage aura lieu Samedi 25 octobre de 17 à 19 heures. Il sera précédé d’une lecture de textes publiés à L’Atelier contemporain.
Lectures de 16h à 17h à l’auditorium de la Halle Saint Pierre
Christophe Grossi, Ricordi
Jacques Moulin, Portique
Valère Novarina, Personne n’est à l’intérieur de rien (correspondance avec Jean Dubuffet)
entrée libre
http://www.hallesaintpierre.org/2014/01/latelier-contemporain/
http://www.hallesaintpierre.org/2014/09/latelier-contemporain-2/
La Halle Saint-Pierre 2, rue Ronsard 75018 Paris Métro : Anvers, Abbesses, Barbès

 

Coordonnées de la revue


Partager cet article :