« Revues

CAFÉ, Collecte Aléatoire de Fragments Étrangers

La revue CAFÉ, fondée en 2019 par des passionnés de traduction issus en majorité de l’Inalco (Institut National des Langues et Civilisations Orientales), est une revue de  littérature étrangère    consacrée aux textes écrits dans des langues trop souvent inaudibles ou invisibles dans le paysage  éditorial français. Le champ des possibles est vaste, puisque cette catégorie de littératures dominées ou minorées recouvre la quasi totalité des langues du monde, à l’exception de l’anglais et de quelques langues d’Europe occidentale.

Avez-vous déjà lu un poème persan ? Des nouvelles grecque, kurde, coréenne ? Notre premier numéro, Futurs, vous ouvrira ces horizons peut-être inconnus. Un voyage autour du monde en dix étapes pour découvrir comment la littérature d’ailleurs imagine l’avenir. Le deuxième numéro, prévu pour septembre 2020, fera sortir du Silence de nouveaux textes écrits dans des langues aussi variées que l’hébreu, le tibétain ou le breton.

À travers ces textes, présentés en version bilingue pour les poèmes et avec un extrait en VO pour les nouvelles, nous nous efforçons de mettre en avant le rôle de la traduction dans l’existence de la littérature étrangère, avec un accent mis sur le collectif et sur la formation des traducteurs. Un objectif ambitieux et nécessaire alors que les frontières, sous les coups de boutoirs de différents virus (COVID, nationalisme), les frontières  ont tendance à se refermer.

 

translations.inalco@gmail.com

 


Coordonnées de cette revue :

Éditeur : Translations, Association pour la traduction à l'Inalco
Éditeur URL : https://cafetranslations.home.blog/

Translations, Associations pour la traduction à l'Inalco
65, rue des Grands Moulins
75214 Paris Cedex 13

Téléphone : 06 33 10 07 46
URL : https://cafetranslations.home.blog/


Méta :

Année de création : 2019
Thème(s) :
Type :


Partager cet article :


Vous avez des informations / corrections a propos de cette revue ? De l'actualité ? De l'iconographie ? Faites-nous en part. Merci !