« Revues

La Barbacane

Revue des pierres et des hommes

Depuis sa fondation, en 1963, par Max Pons, la revue La Barbacane allie la qualité typographique à l’exigence littéraire. Elle s’est naturellement orientée vers les formes authentiques de la poésie et de la prose, privilégiant la création (plutôt que le commentaire), l’amitié dans l’écriture, celle d’écrivains et de poètes d’un grand ou d’un modeste renom, l’accueil de débutants nombreux… Cette orientation reste la sienne aujourd’hui. Si donc elle compte parmi ses auteurs les Jean Rousselot, Eugène Guillevic, Marcel Moreau, Charles Minetti, Charles Le Quintrec, Robert Sabatier, Jean Follain, Nathalie Nabert, Pierre Albert-Birot…, on trouvera dans ses pages bien des signatures plus modestes apposées sous des textes dont la publication est due à leur seule qualité.

La Barbacane est sous-titrée « Revue des pierres et des hommes » parce que Max Pons lui donna l’existence dans cette double révélation : celle de la beauté des pierres du château de Bonaguil (Lot-et-Garonne), dont il deviendra le héraut, et celle de la beauté des mots – Le Château des Mots – avec lesquels les hommes construisent leur poème, ce « faire », cet « agir » de l’esprit dont, depuis les Grecs, ils empruntent l’énergie vitale pour édifier la littérature. Max Pons a consacré son existence à ces deux œuvres, ses recueils de poésie personnelle et La Barbacane : tout son temps, son énergie, ses moyens financiers, il les a mis au service des auteurs qu’il a distingués et de leurs textes, servis par une qualité éditoriale aussi constante qu’exceptionnelle. […]

 

lormaie@wanadoo.fr


Coordonnées de cette revue :

Éditeur : Éditions de la Barbacane

La Barbacane
Montcabrier
F-46700 Puy-L'Évêque

Téléphone : 05 65 36 57 24 / 09 64 46 31 77
URL : http://mf.ehret.free.fr/pages/textes/texte_connaitre_la_barbacane.htm


Méta :

ISSN : 0767-9556
Année de création : 1963
Thème(s) : ,
Type :


Partager cet article :


Vous avez des informations / corrections a propos de cette revue ? De l'actualité ? De l'iconographie ? Faites-nous en part. Merci !