contreligne

Le projet

Les quelques années qui viennent seront celles de tous les réalignements. Les positions philosophiques, morales et politiques figées en France depuis le début des années 90 pourraient-elles demeurer les mêmes dans une conjoncture marquée par de nouvelles questions ?

Nommons-les :
Sur le plan international […]
Sur le plan politique et économique […]
Sur le plan social […]

Cette revue entend proposer des éléments à tous ceux qui partagent ce diagnostic.  Elle ne comportera pas d’articles de journalistes, comme les autres titres de la presse internet ; elle  ne se bornera pas non plus à une pure fonction d’agrégateur de contenus, sans âme et sans intérêt ; elle présentera des points de vue argumentés, précis et des opinions étayées. Elle ne sera pas véhémente : le radicalisme critique est la conséquence d’un certain enfermement social et culturel, et surtout le signe secret qu’on se résigne à l’impuissance politique. Véhémence et conservatisme ont partie liée, comme toujours. George Orwell l’avait repéré en son temps dans les œuvres de ce grand protestataire qu’était Jonathan Swift : “l’expression politique d’un tel esprit ne peut être que réactionnaire ou nihiliste, car celui qui le partage souhaitera empêcher la société de connaître toute évolution propre à démentir son pessimisme” (Tels, tels étaient nos plaisirs et autres essais, “Politique contre littérature”, p. 182).

Mars 2012

redaction@contreligne.eu


Coordonnées de cette revue :

Éditeur : Contreligne SA

29, rue Gabrielle
F-75018 Paris

URL : http://www.contreligne.eu

Méta :

Année de création : 2012
Thème(s) : , ,
Type :