Les revues

Reliefs

« Jusqu’au XIXe siècle les scientifiques étaient des aventuriers, […] l’exploration de la planète n’était pas terminée. Maintenant, il faut plutôt chercher à savoir comment le monde qui nous entoure fonctionne et surtout comment l’homme va se conduire à l’égard de cette petite boule si fragile tournant dans l’univers. » Théodore Monod   contact@reliefseditions.com

Publié le

, ,
Les revues

de(s)générations

« La revue de(s)générations est un affront ouvert à trente ans de crispations réactionnaires. Cet affront n’a pas de légitimité, il est une logique. Nous contribuerons à l’entretenir, en interrogeant le politique, le poétique, l’esthétique : leurs modernités. Aller là où il y a frictions, ambiguïtés, écarts. Dégager, par-delà le cynisme et le nihilisme de

Publié le

, ,
Les revues

Histoire de la justice

Créée en 1988, la revue reflète les activités de l’Association Française pour l’Histoire de la Justice, dont l’ambition est de contribuer au développement de l’histoire de la justice dans une perspective diachronique et comparatiste, afin de mieux la faire connaître du grand public. Ouverte aux universitaires et aux chercheurs, elle accueille des articles de fond

Publié le

, , ,
Les revues

La Revue de la confiance

Les éditions Textuel, avec le soutien de l’Observatoire de la Confiance, continuent leur quête sur la notion de la confiance et son rôle dans nos sociétés. Études à l’appui, chercheurs, journalistes ou personnalités décryptent les évolutions marquantes concernant la relation des citoyens à la confiance, qu’ils soient espagnols, allemands ou français.

Publié le

,
Les revues

Point[s] d’accroche

Point[s] d’accroche est une revue francophone à comité de lecture qui accueille et confronte des pensées plurielles féministes autour des questions de genre, de sexe et de sexualités. Chaque numéro est consacré à une problématique précise qui est discutée par des chercheurEs, intellectuelLEs, artistes et professionnelLEs dans le cadre d’une approche pluridisciplinaire, d’un ancrage interculturel

Publié le

, , ,
Les revues

Ni patrie ni frontières !

La diversité des courants représentés (marxistes, anarchistes et révolutionnaires non « partidaires ») a été une constante dans chaque numéro, conformément au projet initial, mais les textes des courants féministes ont – hélas ! – été les plus rares. La revue a cherché à approfondir la réflexion sur une série de thèmes dont notamment : — l’importance de l’athéisme

Publié le

, , ,
Les revues

Notos

Avec la revue Notos nous situons notre point de départ – qui n’est pas seulement un point d’ancrage – au Sud, dans ces mondes conquis, colonisés, dépossédés, qui ont longtemps vécu au seuil de l’histoire officielle ; cependant, nous savons aujourd’hui que le Sud vit aussi au cœur du Nord industriel et que les frontières invisibles

Publié le

, , ,