Au fil des livraisons

K.O.S.H.K.O.N.O.N.G. n° 2

Tout est texte dans cette revue de 20 pages, la couverture et la 4e comprises. Au bord du lac (appellation indienne), des familiers déjà, présents pour le n° 1 : Gérard Garouste, Jacques Roubaud, Claude Royet-Journoud, Luc Bénazet, Wittgenstein/Michèle Cohen Halimi rejoints par Pauline Von Aesch (« un autre revers/du mur, à la parole, au mur/renvoyé/devenait tuer »)

Publié le

Au fil des livraisons

Borborygmes n° 23

  Drapé d’un noir profond piqué de dessins minutieux de chardons et autres insectes dus à Jérôme Delesne, le dernier numéro – déjà 23 – de Borborygmes déroule, comme à son habitude un sommaire où alternent courts récits et poèmes. 11 auteurs serrés en une soixantaine de pages : on retrouvera quelques fidèles de l’auto-proclamée plus petite revue du

Publié le

Au fil des livraisons

La revue de belles Lettres 2013, I : Henri Thomas, vingt ans après

  La Revue de belles-lettres consacre tout un numéro à l’auteur de La Nuit de Londres : 330 pages exceptionnelles. Et le mot ne parvient même pas à enfermer le travail extraordinaire qui est livré ici par les soins de Ghislaine Dunant. Le numéro est riche d’abord par tous les textes de Thomas qui sont donnés à

Publié le

Sur les revues

Sous une maquette heureusement refondue, la Revue d’histoire du théâtre

  … propose un ensemble original « Pour une préhistoire des revues de théâtre ». Une plongée dans les dernières années du 19e siècle jusqu’au tournant du siècle suivant pour observer et étudier l’émergence de quantité de périodiques plus ou moins éphémères qui tentent de faire naître des approches globales du fait théâtral, de fonder

Publié le

Au fil des livraisons

L’automne venu, Mirabilia…

  …s’envole avec les oiseaux, au luisant de leurs plumes qui furent si longtemps l’instrument d’écriture des hommes, dans l’imaginaire tissé par leur présence à la fois proche et lointaine, familière et radicalement autre : voler comme l’oiseau habite le rêve immémorial des hommes. L’oiseau donc au cœur de cette 4e livraison de Mirabilia : la bécasse

Publié le

Sur les revues

Appel aux riverains, les Hommes sans Épaules, anthologie 1953-2013 proposée et présentée par Christophe Dauphin

  C’est une longue histoire que nous donne à parcourir ce fort volume : fondée en 1953 par Jean Breton et Hubert Bouziges, Les Hommes sans épaules peut s’enorgueillir d’une extraordinaire longévité – même si des aléas l’ont pendant un temps suspendue. Longévité marquée par « une grande cohérence éditoriale, mais aussi une vraie richesse, une ouverture

Publié le

Au fil des livraisons

Études céliniennes n° 8

  La superbe photographie qui orne désormais la couverture des Études céliniennes pourrait passer pour une allégorie des figures céliniennes. Le noir de la nuit (parfait, profond) domine, éclaboussé  par le  jaune saturé qui découpe pans de mur et façades. Dans ce contraste extrême se loge l’ambivalence de l’écrivain : styliste éperdu et pamphlétaire répugnant, le

Publié le

Au fil des livraisons

Le Tigre 033

  La gueule du Tigre de septembre s’ouvre sur un effrayant portfolio de photographies signées Dougie Wallace d’enterrements de vies de célibataires : on a envie de croire que ces personnages pitoyables ne peuvent être qu’anglo-saxons (en dérive au Mexique ?) ! Par bonheur,  juste après on retrouve avec plaisir l’humour grimaçant d’Éric Chevillard («  puis je fus prié de  quitter

Publié le

Gros plan

La Revue des revues 50

Le numéro de la Revue des revues qui paraîtra au 23e Salon de la revue, portera le numéro 50 ! L’équipe d’Ent’revues, bien trop modeste (effacée ?) n’a pas prévu de festivités particulières. Ce sera un numéro riche de quatre articles, où chroniques et lectures évoquent aussi des nouvelles revues, en plus de la rubrique

Publié le

Au fil des livraisons

Midi n°39

  À la mi-temps du jour, Midi sait faire résonner passé et présent. Avec Françoise Thieck-Champin on ne voit pas passer le temps : sa revue déploie une passerelle de décennies où les écritures d’hier et d’aujourd’hui se côtoient, assemblées là par souci de fidélité, de ferveur, d’amour de la création littéraire et picturale. Aussi, dans

Publié le