Au fil des livraisons

Cahiers Benjamin Péret n° 2

La deuxième livraison des Cahiers Benjamin Péret confirme l’intérêt suscité par le  numéro inaugural paru en septembre 2012 (voir La Revue des revues n° 49). Présentation soignée, riche iconographie et variété des contributions éclairent la vie, l’œuvre et l’univers de l’auteur du Noyau de la comète.     Dans ce nouvel ensemble, signalons le dossier consacré au

Publié le

Au fil des livraisons

Communications n° 93

  « Qu’est-ce qu’une réputation ? Pourquoi est-elle si importante dans notre vie sociale et psychique ? Est-elle juste le produit de notre angoisse en termes de statut social? Ou est-ce un objet précis dont on peut faire l’étude dans les sciences sociales ? » interroge Gloria Origgi dans la présentation du numéro 93 de la revue Communications qu’elle a dirigé.

Publié le

Au fil des livraisons

Lignes 41

« De la politique, il ne reste rien, sinon ceci : ce gouvernement dont on n’attendait rien mais alors rien de rien réussit pourtant la prouesse de décevoir. »  Françis Marmande   « De la politique, aujourd’hui il ne reste rien. De la politique aujourd’hui il reste tout. » Jean-Luc Nancy   « Il reste ce qu’il y avait

Publié le

Au fil des livraisons

Rehauts n° 31

«  Je suis trop gros, trop gros de loin. Plaignez-moi. Mes yeux enflent et font mal. Ils sont cependant ma seule grande beauté. Ils voient trop au-dessus, au-dessous, bien qu’il n’y ait pas grand-chose à voir. »   Crapaud géant d’Elisabeth Bishop (traduit par Mathieu Nuss).   Ce sont les premières lignes de la dernière livraison

Publié le

Au fil des livraisons

K.O.S.H.K.O.N.O.N.G. n° 2

Tout est texte dans cette revue de 20 pages, la couverture et la 4e comprises. Au bord du lac (appellation indienne), des familiers déjà, présents pour le n° 1 : Gérard Garouste, Jacques Roubaud, Claude Royet-Journoud, Luc Bénazet, Wittgenstein/Michèle Cohen Halimi rejoints par Pauline Von Aesch (« un autre revers/du mur, à la parole, au mur/renvoyé/devenait tuer »)

Publié le

Au fil des livraisons

Borborygmes n° 23

  Drapé d’un noir profond piqué de dessins minutieux de chardons et autres insectes dus à Jérôme Delesne, le dernier numéro – déjà 23 – de Borborygmes déroule, comme à son habitude un sommaire où alternent courts récits et poèmes. 11 auteurs serrés en une soixantaine de pages : on retrouvera quelques fidèles de l’auto-proclamée plus petite revue du

Publié le

Au fil des livraisons

La revue de belles Lettres 2013, I : Henri Thomas, vingt ans après

  La Revue de belles-lettres consacre tout un numéro à l’auteur de La Nuit de Londres : 330 pages exceptionnelles. Et le mot ne parvient même pas à enfermer le travail extraordinaire qui est livré ici par les soins de Ghislaine Dunant. Le numéro est riche d’abord par tous les textes de Thomas qui sont donnés à

Publié le

Au fil des livraisons

L’automne venu, Mirabilia…

  …s’envole avec les oiseaux, au luisant de leurs plumes qui furent si longtemps l’instrument d’écriture des hommes, dans l’imaginaire tissé par leur présence à la fois proche et lointaine, familière et radicalement autre : voler comme l’oiseau habite le rêve immémorial des hommes. L’oiseau donc au cœur de cette 4e livraison de Mirabilia : la bécasse

Publié le

Au fil des livraisons

Algérie Littérature/Action : René Sintès (1933-1962)

  Naissance en 1933, mort en 1962 (enlèvement par l’OAS et disparition) : deux dates qui enferment la trajectoire météorique de René Sintès. Né à Alger d’un père français d’origine algérienne et d’une mère d’origine berbère, il fut un peintre fut très tôt reconnu : sa première exposition personnelle à la galerie Comte-Trachant eut lieu en

Publié le

Au fil des livraisons

Sigila n° 32

  « Souvent nous regardons les animaux dans une perspective anthropomorphe et donc faussée ; quoique nous puissions nous regarder nous-mêmes sous un angle polymorphe – alors tout semble chavirer ans nos convictions, nous éprouvons un sentiment d’étrangeté et la nausée (au sens de Sartre) nous saisit » Cette phrase d’ Antonio Viera referme le prélude au n°

Publié le