« Au fil des livraisons

Au fil des livraisons Publié le

Borborygmes n° 23

Drapé d’un noir profond piqué de dessins minutieux de chardons et autres insectes dus à Jérôme Delesne, le dernier numéro – déjà 23 – de Borborygmes déroule, comme à son habitude un sommaire où alternent courts récits et poèmes. 11 auteurs serrés en une soixantaine de pages : on retrouvera quelques fidèles de l’auto-proclamée plus petite revue du monde :… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

L’automne venu, Mirabilia…

…s’envole avec les oiseaux, au luisant de leurs plumes qui furent si longtemps l’instrument d’écriture des hommes, dans l’imaginaire tissé par leur présence à la fois proche et lointaine, familière et radicalement autre : voler comme l’oiseau habite le rêve immémorial des hommes. L’oiseau donc au cœur de cette 4e livraison de Mirabilia : la bécasse de… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Algérie Littérature/Action n° 173-176 : René Sintès (1933-1962)

Naissance en 1933, mort en 1962 (enlèvement par l’OAS et disparition) : deux dates qui enferment la trajectoire météorique de René Sintès. Né à Alger d’un père français d’origine algérienne et d’une mère d’origine berbère, il fut un peintre fut très tôt reconnu : sa première exposition personnelle à la galerie Comte-Trachant eut lieu en 1958…. Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Sigila n°32

« Souvent nous regardons les animaux dans une perspective anthropomorphe et donc faussée ; quoique nous puissions nous regarder nous-mêmes sous un angle polymorphe – alors tout semble chavirer ans nos convictions, nous éprouvons un sentiment d’étrangeté et la nausée (au sens de Sartre) nous saisit » Cette phrase d’ Antonio Viera referme le prélude au n° 32… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Études céliniennes, n° 8, printemps 2013

La superbe photographie qui orne désormais la couverture des Études céliniennes pourrait passer pour une allégorie des figures céliniennes. Le noir de la nuit (parfait, profond) domine, éclaboussé  par le  jaune saturé qui découpe pans de mur et façades. Dans ce contraste extrême se loge l’ambivalence de l’écrivain : styliste éperdu et pamphlétaire répugnant, le plus… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Le Tigre 033, septembre 2013

La gueule du Tigre de septembre s’ouvre sur un effrayant portfolio de photographies signées Dougie Wallace d’enterrements de vies de célibataires : on a envie de croire que ces personnages pitoyables ne peuvent être qu’anglo-saxons (en dérive au Mexique ?) ! Par bonheur,  juste après on retrouve avec plaisir l’humour grimaçant d’Éric Chevillard («  puis je fus prié de  quitter la… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Midi n°39, printemps 2013

A la mi-temps du jour, Midi sait faire résonner passé et présent. Avec Françoise Thieck-Champin on ne voit pas passer le temps : sa revue déploie une passerelle de décennies où les écritures d’hier et d’aujourd’hui se côtoient, assemblées là par souci de fidélité, de ferveur, d’amour de la création littéraire et picturale. Aussi, dans le n°… Lire »

Au fil des livraisons Publié le

Les Cahiers Max Jacob 13/14 : Max Jacob épistolier

Les derniers Cahiers Max Jacob sont aussi denses que l’objet dont ils font l’étude. Max Jacob fut un épistolier fécond : 3 000 envois estimés !  C’est dire que cette livraison, issue d’un colloque international de 2010,  intitulée « Max Jacob épistolier : la correspondance à l’œuvre »  s’attache à une matière profuse, « partie intégrante de l’œuvre ». 15 articles multiplient les points… Lire »